Vallon de nuit

 

wp_20160513_22_13_05_proDans le vallon de la nuit au beau milieu d’un songe un grand lac de brume étale son silence qui chute de tous les bruits. J’attends encore un peu le frisson de nos ciels sur les lèvres du vent qui ricoche et qui fuit. Une sorte d’enfer doux qui noue dénoue les cheveux longs du rêve aux petits riens de l’air. Puis je noie sans souffrance un brin de liberté sous des dorures de lune.

09/09/16, Martine Cros, Vallon de nuit

Bleu, Encre sur vitre

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s