calme pays

 

 

il y a des rais solaires
que les arbres amplifient
il y a un poème qui
s’écrit sous les feuilles
et un grand livre d’herbes
où se lit notre amour
il y a un fauve qui

saute
au-dessus des étreintes
ma bouche sur tes reins
qui ne peut plus parler

mais
qui épouse le calme

tandis que j’ôte ma

joue
de ces galbes secondes
nous sommes paysage.

 

 

 
Martine Cros, 16 novembre 2016,  calme pays

Et Ophelia : photographie de Katia Chausheva ( de ses oeuvres ici )

 

12957515_1127656190599365_443025381173413298_o

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s