Déclaration perdue

 

Combien de temps pourrai-je être un mur,
protégeant du vent ?
Combien de temps pourrai-je
Atténuer le soleil de l’ombre de ma main,
Intercepter les foudres bleues d’une lune
froide?
Les voix de la solitude, les voix de la douleur
Cognent à mon dos inlassablement.

 

 

Sylvia Plath –Trois femmes, Éd. des Femmes, 1978 –

 

13392240_1165665613465089_3339884753408004469_o
Katia Chausheva, Tribute to Francesca Woodman

 

 

I

rêve / rue

 

 

Pleut

— ces belles jambes de rue

le miel couchant sur les façades nues

— rose-ocre en rut

d’une fontaine dans l’ajour

des villes

 

 

Tu t’enfonces

— quel carrefour moussu

à coeur des passés endormis

au fond d’une déclaration

perdue

 

 

Argentique

silence dans les yeux

 

 

Pleut

— éclaboussées crues de lait triste

mon attente sur aucune pluie, grand est

 

 

un soleil

qui luit de couler sur les façades

de ton corps-est

Levant en mon regard

de fondantes fontaines

écumantes architectures

pleurées de persiennes

L’atelier donne

sur le fleuve

— couche-toi

Couchant

de tes draps à la pomme

— ces belles lèvres croquantes

ma couchante

aux écarlates

J’y glisse errante

ombre des rues

pavée de pensées

Des limons d’innocence coulent

des murs aux treilles amarante

Delta des rues

— Où es-tu

coulent en rayons de miels fauves goulus

qui s’adossent aux serpentantes colonnes

de ma vertébrale

déclaration perdue

— aux quatre coins des rues

des reins de velours peuplent

mes mains

endommagées

Mande-moi dans ton amande

Ma couchante !

Donne une tombe

à mon regard.

_____

Martine Cros, 9 février 17, I, rêve / rue,  Déclaration perdue.

— Texte retravaillé  le 11 février, accompagnée de Sylvia Plath, Francesca Woodman, Katia Chausheva & du Larghetto du concerto pour piano n° 1 (opus 11) de Chopin.

francesca-woodman-2

 Deux photographies de Francesca Woodman, empruntées sur le site d’Esprits Nomades

— Leur source : Francesca Woodman, Isabel Tejeda et Marco Pierini, Éditions Silvana.

Le copyright de toutes les images du site appartient à George et Betty Woodman — .

 

francescawoodmanphotography_inveiglefair09

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s