enfant de sable – 2

 

 

 

 
tenez-vous vraiment Seigneur à récupérer vos
agneaux de lait en sang

(silence long)

(chuchotis des vagues)

face contre terre dans mon ventre féminin l’enfance enfoncée
dans le sable de l’exil : vos engagements !
robe longue et talons hauts perchés à quoi bon, femme – dans un sable mouvant !

 

tenez-vous vraiment Seigneur à nous clouer dans
le bois stupéfait de l’enfant

 
le bleu coule comme une rose dans un désir estival
et déjà bat la nuit
à la place de mon coeur transparent
tenez-vous vraiment à ces regards profonds
qui tronçonnent les
croix
plantées là sur la longue plage de bois
morte
que la mer caresse de sa main d’écume
comme une consolation perdue

 

 

 

martine cros, 3 mars 17, enfant de sable – 2, & premières couleurs sur esquisses

 

wp_20170303_15_11_48_pro-2

 

 

 

 

 

 

 

wp_20170303_15_11_15_pro

 

 

wp_20170303_15_10_29_pro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s