La demande

 

 

 

20171029_023059

 

 

 

Il est des heures où je demande :

 

Pourquoi

la fragilité des choses

la frilosité des êtres

 

Pourquoi éclore un corps jusque

au bout d’un baiser

 

 

Pourquoi la transparence

l’obscurité

de certains langages

 

 

 

La demande a besoin de

liberté

Non pas d’oser,

mais d’une liberté

née du profond silence

 

 

Comme au bord d’un lac : un lieu

où dire n’existe plus

que dans le frémissement

d’un reflet sur l’eau de nuit

Seule la demande l’entend

 

 

Le songe s’ébroue

où les heures se posent

sans attendre de réponse.

 

 

 

 

 

 

 

 

/MC\, 29 octobre 17, La demande

&

Seule face à la terre : acrylique noire et encre brune sur toile, 20 x 20,

&

Seule face au langage : acrylique et encre brune sur toile, 20 x 20.

 

 

20171029_023123

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s