Secret

Secret

secrète langue enfouie dans un chant que seule la maison close de mon coeur murmurait au vide environnant Enivrante langue bilingue immense douce et dure, au silence guttural Sans écoute sans parole, une langue avec des syllabes osées Des consonnes courent et résonnent, un râle magique s’appose à la porte close de la maison abandonnée Ô mon séjour Ô ma salle d’armes, je suis si pacifique entre tes piliers doux et dorés sous les arcades calligraphiques de regards sans frontières ronds comme des collines où les loups pourtant erraient Dans les visions je commettais des erreurs, me perdais, me retrouvais devant la peur de l’enfant roi, avalais ma langue ne parlais pas alors que des pas rauques eux dans l’herbe renaissaient d’une nuit traquée, m’alertaient de la proche venue:

Vérité

 

 

 

/MC\, 12 novembre / 4 décembre 2017, Secret

& photographie au visage —  jeu numérique —  

photos essai 250quatre6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s