Parcelle de soir

 

 

Et ton regard sans mot
Qui rentre dans les vagues
Où des restes d’étoiles ont pleuré. Sur la barque
Humaine
Traversent des millénaires
Que l’amour fait tourner dans ses hélices
Le vent se lève, il est l’heure.
Et tout ondule à présent de manière abandonnée.

 

 

 

 

/MC\, 20 novembre 2017, Parcelle de soir

&

Photographie de Paul Cava, Denise Black Square, 2003, sur son site.

 

 

 

40081376081531-denise-black-square-sm-for-web (1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s