Appartenue

 

C31-lentree-en-scene-photo-art
Alastair Magnaldo, La Scène.

 

 

 

 

 

que lis-tu me lis-tu où es-tu

que fais-tu soir déçu

lorsque mouvement tu

et que je me dialogue

 

un mot me rencontre

m’éblouit soudain je

je l’écris mais c’est comme un disciple

 

elle copie l’intuition

parme, elle ouvre les rideaux 

transforme les loups en Christ

elle fait don de l’envergure de ses bras

s’écrie :

voici tant à ignorer de moi

 

 

mot élu

pour mieux te reconnaître

devenir l’appartenue

dans un dialogue las

où l’immédiat

veut se repaître

 

et tout abandonner alors de ces heures

qui bavardent éteintes sous des rais d’argent

vaporeuses d’un ciel noir où clignent

des dorures interdites

et t’écrire une carte

qu’elle soit postale ou non

un signe de mon visage

une part ténue de clarté

sur la scène

 

 

ce ne sont pas au loin, non,

des arbres d’hiver

mais

 

tes empreintes digitales

 

elles déclament

des nuits complexes et rhétoriques

redoutables

et par le coeur je sais 

leur contenu : 

la seconde appartenue

où éloignée

tu m’apparus.

 

 

 

 

 

/M.C.\, 21.01.18, Appartenue

& Photographie : Alastair Magnaldo, de la série Hautes Coutures.

 

 

3 réflexions sur “Appartenue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s