Vous êtes si jeune – R. M. Rilke

rainer_maria_rilke_helmut_westhoff_1901

 

 

Vous êtes si jeune, tellement avant tout commencement, et je voudrais vous prier, aussi bien que je le puis, cher Monsieur, d’être patient envers tout ce qu’il y a d’irrésolu dans votre cœur et d’essayer d’aimer les questions elles-mêmes telles des chambres fermées et telles des livres écrits dans une langue tout à fait étrangère. Ne vous mettez pas en quête maintenant de réponses qu’on ne peut vous donner parce que vous ne pourriez pas les vivre. Et il s’agit précisément de tout vivre.

 

R. M. Rilke, Lettres à un jeune poète, traduit de l’allemand par Martin Ziegler, L’école des Lettres, Seuil, 1992, page 37,

&

Portrait de Rainer Maria Rilke par Helmut Westhoff, 1901.